La Cardoule, emblème du causse

	surplombant les Gorges du Tarn, telle un soleil virtuel, elle illumine leurs falaises, leurs cirques et leurs escarpements spectaculaires. Guidant le touriste ou le vacancier à la recherche d'un gîte pour approfondir sa visite des gorges du Tarn et de la région, cette espèce protégée des grands causses joue également les baromètres
	  Causses & Gorges
version en anglais version en français

Humour pour de rire

Causses & Gorges
Hébergement
La Région
Tourisme
Activités
Animations
Architecture
Flore/Faune
Gastronomie
Insolite
Actualités
AVEYRON
Raid-Nature 2007
Gastronomie

Blaguounettes

Au Salon ! 

Lapin rapide ! 

Blonde rapide ! 

Viaducs ? 

Artifice ? 
 Hameçons  
Aristocrates ! 

1001  

0000  

Mieux vaut en rire...

mise à jour du 30.6.2007 13h56
     

Une petite histoire de vacances que l'on me donna pour authentique :



            Un couple bien de chez nous partit en villégiature au nord de l'Amérique...
      Monsieur adore la pêche, madame beaucoup moins, surtout lorsqu'il ne rentre pas bredouille. Pourquoi diable le bon Dieu n'a-t-il point inventé les poissons déjà surgelés ? Quelle horreur que l'éviscération de ces sales bêtes poisseuses et glissantes, qui vous regardent faire impassiblement de l'oeil torve d'un merlan frit ! De plus le mari se réjouit très fortement d'être à pied d'oeuvre, si l'on peut dire, dès l'aurore. Rapidement la pauvre femme cesse de prendre son mal en patience et se découvre une véritable passion pour la lecture.
      Très pratique ! Prétextant que pour rendre toute l'ambiance de ses lectures, le calme de la vaste nature s'avère indispensable, elle s'empresse de reprendre l'embarcation, ses livres sous le bras, sitôt son mari arrivé. Au début, monsieur s'empressa alors de se jeter à corps perdu dans une sieste époustouflante, pensant qu'à son réveil il n'aurait plus qu'à glisser les pieds sous la table pour déguster les fruits de sa dure matinée de labeur ! Mais petit à petit la maison finit par s'emplir d'un puissant fumet qui lui fit comprendre que le poisson était de nature moin patient que le pêcheur. Il apprécia alors tout le sel du verbe : sitôt prit, sitôt cuit ! Et prit alors la bonne habitude de cuisiner ses prises.
      Les semaines s'écoulaient ainsi paisiblement.
      Un jour, le mari revient plus tôt que d'habitude et sa femme décide d'en profiter pour s'aventurer un peu plus loin. Commençant à s'habituer à la navigation, préférant admirer discrètement la beauté naturelle de l'endroit, elle choisi de continuer doucement à la rame. Soudain elle se rend compte qu'elle est parvenue dans un endroit sublime où elle décide de jeter l'ancre.
      Après s'être impreignée de l'atmosphère particulière de l'endroit elle reprend son livre et en continue la lecture. Les pages se tournent les unes après les autres dans un suspens grandissant.
      Arrive alors brusquement le garde-pêche dans la lancée de son hors-bord, moteur coupé. Il s'approche de la dame et lui dit :
            - Bonjour Madame. Que faites-vous donc par ici ?
            - Je lis un livre, lui répond-elle, tout en pensant au fond d'elle-même : " c'est pourtant évident !"
            - Vous êtes dans une zone de pêche interdite, la sermonne-t-il.
            - Désolée, monsieur, mais vous voyez bien que je ne pêche pas, je lis.
            - Oui, mais vous avez tout l'équipement. Je dois vous conduire au poste et vous dresser une contravention.
            - Si vous faites cela, je me verrai obligée de vous accuser d'agression sexuelle, rétorque la femme.
            - Mais je ne vous ai même pas touchée, s'exclame vivement le garde-pêche fort surpris.
            - Certes, mais vous avez tout l'équipement.


                Gastronomie                         {( retour )}                
Haut de la Page
Partager sur Google+
Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
dermod-humour.php : 11.04.2013 18h24
Mentions Légales
© Cardoule Création