La Cardoule, emblème du causse

	surplombant les Gorges du Tarn, telle un soleil virtuel, elle illumine leurs falaises, leurs cirques et leurs escarpements spectaculaires. Guidant le touriste ou le vacancier à la recherche d'un gîte pour approfondir sa visite des gorges du Tarn et de la région, cette espèce protégée des grands causses joue également les baromètres
	Cardoule Tradition
 Seul Style perenne sans cookie Utilisateur

Cardoule Hivernal
 Un cookie est nécessaire pour pleinement profiter de ce Style !
Causses & Gorges
version en anglais version en français

Recettes de Lozère

Lozère et Gastronomie
Hébergement
La Région
Tourisme
Activités
Animations
Architecture
Flore/Faune
Gastronomie
Insolite
Actualités
Cookies RGPD
Divers
Le Choucas - Chambres d'Hôtes 3 épis, Méjean
Hôtel - restaurant - Studios - Causse de Sauveterre
Écomusée
Gorges du Tarn
Reportages
Philatélie
Diaporama
Ste Énimie
Activités
Humour
Le Tour 2005
Partenaires

Un dessert économique, mais succulent

LA COUPÉTADO

Mise à jour mise en ligne le 10.06.2018 07h06
   

S'il vous plaît, ne les bloquez pas !Le peu de publicités figurant sur ce site sont discrètes.Le peu de publicités figurant sur ce site sont discrètes. Le peu de publicités figurant sur ce site sont discrètes. S'il vous plaît, ne les bloquez pas !
S'il vous plaît, ne les bloquez pas !


            Traditionnellement, la coupétado se cuisait dans un profond plat en terre appelé »Coupet«. D'où le nom du dessert ! Quant à savoir si la recette qui vous est livrée ci-dessous est bien la recette traditionnelle, cela restera sans doute un mystère... un certain temps, car nous ne sommes vraisemblablement pas encore près de l'élucider.
      Avant Août 2005, Google recensait environ une soixantaine de pages parlant de coupetade, dont seulement une moitié devait employer le terme occitan. Néanmoins, moins d'une dizaine d'entre elles s'avançaient à proposer une recette...LA COUPÉTADO
Préparer pour personnes
Ingrédients pour 10 personnes :
1 litre de lait
5 oeufs
10 belles tranches de pain sec
20 morceaux de sucre
20 pruneaux bien moëlleux
60 raisins secs
vanille



      Placez pruneaux et raisins au fond du coupet (ou le plat qui en tiendra lieu). Couvrez avec les tranches de pain sec, en reservant deux centimètres de faux col.
      Battez le lait avec les oeufs, le sucre et la vanille, puis, quand cette crême est bien homogène, versez la sur les tranches en tassant avec une ou deux fourchettes. Tout le pain doit être recouvert !
      Mettez à cuire au four (thermostat 5, 180-200°), environ une heure, plutôt moins.
      La Coupétado sera à point dès qu'elle sera bien gonflée et dorée à souhait.
      Servez tiède ou froid, nappé de caramel ou de gelée de fleur de pissenlit. Pour ma part, j'apprécie beaucoup avec un peu de chantilly !

      Ci-dessous vous trouverez quelques autres recettes de Lozère, des Causses ou des Gorges, les premières d'une longue série :


AligotCoupetadoManoulsFougasse
Gelee de pissenlitAse farcieSounalSac d'os
TruffadeConfiture de cynorhodonRetortillatSoupe de campagne
PouteilleMesclun au LevejacTourte aux epinardsBajana
Aigo boulidoFlequeCookies Roquefort Recette avec Vidéo en plus !Quiche aux bettes
Flaune

Aligot
Coupetado
Manouls
Fougasse
Gelee de pissenlit
Ase farcie
Sounal
Sac d'os
Truffade
Confiture de cynorhodon
Retortillat
Soupe de campagne
Pouteille
Mesclun au Levejac
Tourte aux epinards
Bajana
Aigo boulido
Fleque
Cookies Roquefort
Quiche aux bettes
Flaune